Justice : des plongeurs condamnés pour préjudice écologique à Marseille

France 3

C'est une première : le délit de préjudice écologique a été reconnu vendredi 6 mars par un tribunal à Marseille (Bouches-du-Rhône).

Des braconniers qui opéraient dans le parc national des Calanques de Marseille (Bouches-du-Rhône) avaient pris l'habitude de se filmer en train de commettre leurs méfaits. Ils ont été condamnés vendredi 6 mars par un tribunal à 385 000 euros d'amende. La peine prend aussi en compte le préjudice écologique causé à tout un écosystème.


Les plongeurs revendaient leur pêche interdite à des restaurateurs


"Cela montre bien que la nature a un coût et qu'on ne peut plus y faire n'importe quoi", explique Didier Réault, président du parc national des Calanques. Entre 2015 et 2017, dans une zone marine protégée, les quatre plongeurs ont pêché des tonnes de mérou, d'oursins, de poulpes. Des prises réalisées de nuit et revendues à des restaurateurs marseillais.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne