Justice : des comparateurs de prix épinglés pour manque de transparence

FRANCE 2

Deux comparateurs de prix ont été condamnés par le tribunal de Paris pour leur manque de transparence.

Pour réaliser leurs achats, les Français sont nombreux à s'appuyer sur des comparateurs de prix en ligne. Deux d'entre eux ont été épinglés pour leur manque de transparence. La justice a donné raison à une association de consommateurs qui avait porté plainte en 2017 contre sept comparateurs en ligne, à savoir Booking, Expedia, Voyages SNCF, Opodo, Google Flights, LeLynx et Meilleurtaux.com pour "manquement aux règles d’information du consommateur s’appliquant aux sites de comparateurs."

"Pour pouvoir être référencés par Booking, les hôteliers payent"

Booking et LeLynx ont été condamnés. Ils devront désormais être plus clairs dans l'affichage de leurs critères et surtout préciser leurs éventuels liens financiers avec les sociétés dont ils font la promotion. Booking doit payer 10 000 euros d'amende contre 30 000 euros pour LeLynx. François Carlier, délégué général de CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) se félicite de cette décision de justice. "Pour pouvoir être référencés par Booking, les hôteliers acceptent de donner une rémunération à Booking", confie-t-il. La société assure de son côté : "Nous travaillons en permanence pour apporter transparence, choix et valeur aux voyageurs".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne