Jeune fille tuée à Avignon : son père reconnaît la préméditation et n'exprime aucun remords

Le corps de la jeune fille a été repêché jeudi 23 juillet dans le Rhône, près d\'Avignon (Vaucluse).
Le corps de la jeune fille a été repêché jeudi 23 juillet dans le Rhône, près d'Avignon (Vaucluse). (TIM BRAKEMEIER / DPA)

Cet homme de 38 ans a reconnu ce jeudi avoir tué sa fille de 11 ans, dont le corps avait été repêché dans le Rhône à Avignon.

Une information judiciaire a été ouverte vendredi 24 juillet pour "meurtre aggravé sur mineur par ascendant avec préméditation" par le parquet d'Avignon dans l'affaire de la jeune fille retrouvée morte jeudi à Avignon, selon les informations de France Bleu Vaucluse.

L'autopsie confirme la mort par noyade

Le corps de Sarah, 11 ans, portée disparue depuis le week-end dernier, a été retrouvé jeudi dans le Rhône. L'autopsie du corps de la jeune fille confirme la mort par noyade. Jeudi, son père avait reconnu avoir tué sa fille ainsi que la préméditation. Il avait préparé la corde avec laquelle il a lié les mains de sa fille et repéré le lieu où il l'a noyée, à proximité du parking de l'île Piot, en face des Angles. Le père n'exprime aucun remords et ne présente aucune émotion particulière. Il doit être incarcéré dans la soirée.

L'enfant était portée disparue depuis samedi. Son père avait demandé à son ex-compagne de passer la journée avec sa fille. Il ne l'avait jamais ramenée.

Vous êtes à nouveau en ligne