Jean-Claude Romand : l'ex-faux médecin est sorti de prison et va vivre parmi des moines

France 2

Condamné pour les meurtres de sa femme, ses enfants et de ses parents, Jean-Claude Romand a été libéré avec des restrictions de déplacements et l'obligation de porter un bracelet électronique.

Après 26 ans d'emprisonnement, Jean-Claude Romand a bénéficié d'une libération conditionnelle dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 juin. Celui qui s'était inventé une vie de médecin a fini par tuer sa femme, ses enfants et ses parents en 1993, et écopé d'une peine à perpétuité avant de tenter de se suicider. il est désormais libre avec un bracelet électronique, et va vivre dans l'abbaye de Fontgombault, dans l'Indre, au milieu des moines.

"Je trouve ça un peu bizarre"

Les experts psychiatriques jugent le risque de récidive minime, ce qui n'empêche pas les habitants d'être peu rassurés. "Je ne vais pas dire que je saute de joie. J'imagine que pour qu'il soit libéré il lui fallait un projet de réintégration, et c'est l'Église qui lui propose ça. Je trouve ça un peu bizarre", avoue un habitant du village. Jean-Claude Romand doit porter le bracelet au moins deux ans, et a interdiction d'aller dans les régions où il a commis ses crimes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne