Jean-Claude Romand demande sa remise en liberté

France 2

Les juges doivent examiner mardi 20 novembre la demande de remise en liberté conditionnelle de cet homme en prison depuis 25 ans pour leur meurtre de cinq membres de sa famille. 

Après 25 années derrière les barreaux, le faux médecin mais authentique meurtrier réclame sa liberté. Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand tue sa femme à coups de rouleau à pâtisserie puis ses deux enfants de 5 et 7 ans. Le lendemain, il abat ses propres parents avec sa carabine. Le tueur aurait supprimé les cinq membres de sa famille pour éviter qu'ils ne découvrent la vérité. Pendant 18 ans, Jean-Claude Romand s'est fait passer pour un médecin sans jamais avoir de diplômes. Ses dettes l'ont poussé à passer du mensonge au crime. 

Détenu modèle

L'hypothèse de sa libération conditionnelle meurtrit son beau-frère. "On peut le croiser dans la rue, on peut le croiser sur la tombe de ma soeur, je ne sais pas si on se rend compte du choc que cela pourrait faire", prévient-il. Détenu modèle, Jean-Claude Romand, 64 ans, pourrait être libéré avant la fin de l'année. Les experts écartent tout risque de récidive, mais émettent des doutes sur la prise de conscience de ses actes. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne