Jean-Claude Romand a-t-il changé après vingt-six ans en prison ?

FRANCEINFO

Condamné pour le meurtre en 1993 de sa femme, de ses enfants et de ses deux parents, Jean-Claude Romand sera libéré d'ici quelques jours, après un quart de siècle derrière les barreaux.

Le 9 janvier 1993, Jean-Claude Romand bascule dans l'incompréhensible en tuant ce jour-là sa femme, ses deux enfants de 5 et 7 ans ainsi que ses parents. Cinq meurtres en une journée pour celui qui va sortir de prison, c'est une question de jours. Il sera libre. "C'est le mot 'libre' qui est difficile à entendre", confie Emmanuel Crolet, ex-beau-frère du meurtrier.

Un détenu sans vagues

"Ça veut dire qu'il passe à autre chose. Ça veut dire qu'il a le droit de ne pas donner d'autres explications. Pour moi il a gagné", regrette-t-il. Après un quart de siècle en prison, peut-on se fier à Jean-Claude Romand ? Le mythomane de génie est quintuple assassin est-il devenu un autre homme ? Marie-France Payen a été la première à l'avoir vu en prison, et l'a suivi pendant toute sa détention. "La première chose qu'il m'ait dite c'est 'oh merci, vous ressemblez à ma mère'", se rappelle-t-elle.

Il a ensuite demandé un accompagnement spirituel, car il ne lui restait plus que la prière, rapporte la visiteuse. En prison, Jean-Claude Romand va cultiver cette image d'homme nouveau, et passera des années sages. Sans que l'on sache si son attitude cache quelque chose.

Vous êtes à nouveau en ligne