Information judiciaire ouverte à Ikea sur des soupçons de surveillance illégale

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Le parquet de Versailles a ouvert une information judiciaire dans l'affaire des soupçons de surveillance illégale de salariés et clients d'Ikea. Cette information fait suite à une plainte contre X du syndicat FO, basée sur des échanges de mails douteux, de 2003 à 2009 au moins.

Le parquet de Versailles a ouvert cette information judiciaire pour infraction à la législation sur les fichiers informatiques et violation du secret professionnel. Cela fait suite à une plainte déposée par le syndicat FO pour "collecte de données à caractère frauduleux, déloyal ou illicite."

Le syndicat soupçonne la filiale française du géant de l'ameublement suédois d'avoir demandé à des enquêteurs privés des renseignements. Le groupe ce serait intéressé aux antécédents judiciaires, policiers ou aux comptes en banques de salariés et de cliens en litige avec Ikea.

Cette plainte s'appuie sur des échanges de courriels douteux qui auraient commencé au plus tard en 2003 et auraient duré au moins jusqu'au moins de juillet 2009. Une première plainte, à laquelle s'était associée le syndicat CFDT a déjà entrainé l'ouverture d'une enquête préliminaire le 1er mars dernier.