INFO FRANCE BLEU. L'homme qui a tué sa mère au Havre "pénalement responsable" selon le psychiatre

Dans le quartier du Havre où le tueur a grandi
Dans le quartier du Havre où le tueur a grandi (Radio France - Bertrand Queneutte)

Le jeune homme qui reconnaît avoir tué sa mère âgée de 62 ans, lundi matin, au Havre, est "pénalement responsable de ses actes", selon le psychiatre qui l'a examiné, d'après une information de France Bleu Normandie. Il est en garde à vue jusqu'à mercredi matin.

Après plusieurs heures de silence, le suspect a commencé à répondre aux questions des enquêteurs. Sa garde à vue était toujours en cours ce mardi à 10 heures. Elle doit théoriquement durer jusqu'à mercredi matin. L'autopsie de la victime doit avoir lieu dans la journée.

Selon le procureur de la République du Havre, le jeune homme a expliqué s'être converti à l'islam il y a quelques mois, et être pratiquant, mais n'avance pour le moment aucune revendication liée au djihad ou à la Syrie. Le parquet anti-terroriste n'est pas saisi pour l'instant.

Aucune revendication liée au djihad ou à la Syrie

Lors de son interpellation, d'après la police, il avait affirmé, que sa mère voulait l'empêcher d'aller faire le djihad en Syrie, avant de se murer dans le silence selon les informations recueillies par franceinfo.

Selon France Bleu Normandie, qui a rencontré des proches du jeune homme, ce dernier n'avait jamais fréquenté la mosquée. Ils le décrivent comme calme, gentil, mais solitaire depuis quelques temps. Sans emploi, il vivait avec sa mère dans un appartement du quartier de Graville.

Vous êtes à nouveau en ligne