Improprement qualifiée de "chambre de compensation", Clearstream est un organisme européen de règlement-livraison

Basé au Luxembourg, Clearstream est un organe de services financiers pour des financiers, un élément majeur de la finance mondiale.Grâce à Clearstream, plus de 2.000 banques, institutions financières ou encore banques centrales s'échangent leurs actions et obligations. En Europe, il n'existe qu'un seul autre organisme similaire : Euroclear.

Basé au Luxembourg, Clearstream est un organe de services financiers pour des financiers, un élément majeur de la finance mondiale.

Grâce à Clearstream, plus de 2.000 banques, institutions financières ou encore banques centrales s'échangent leurs actions et obligations. En Europe, il n'existe qu'un seul autre organisme similaire : Euroclear.

Alors que dans le passé les banques devaient expédier par voie postale les titres qu'elles s'achetaient et se vendaient, elles font maintenant appel à Clearstream ou à son concurrent Euroclear qui, grâce à l'informatique, s'assure de la livraison de ces titres contre paiement.

Quelque 114 millions de transactions ont ainsi été traitées en 2008 et Clearstream dispose de 10.600 milliards d'euros d'actifs en garde, selon le porte-parole de Clearstream , Bruno Rossignol.

Clearstream réalise également des opérations de compensation qui permettent, grâce à de multiples jeux d'écriture, d'annuler des créances que les établissements bancaires ont entre eux, ce qui permet de limiter les entrées et sorties de capitaux.

Née en 2000 de la fusion entre le luxembourgeois Cedel (Centre de livraison de valeurs mobilières) et une branche de l'allemand Deutsche Börse, Clearstream a été intégralement rachetée par ce dernier en 2002.

Aucun compte de particuliers
Contrairement à ce que laissaient supposer les faux listings de l'"affaire Clearstream " qui imputaient à des personnalités, dont l'ancien ministre et aujourd'hui président français Nicolas Sarkozy, des comptes occultes dans cette société, "aucun particulier ne peut détenir de compte chez Clearstream ", assure M. Rossignol. "On ne traite qu'avec des organismes financiers", ajoute-t-il.

Dans un de ses ouvrages, le journaliste Denis Robert avait imputé à Clearstream un rôle dans le blanchiment d'argent sale, accusations pour lesquelles il a été à plusieurs reprises condamné pour diffamation et pour lesquelles il s'est pourvu en cassation.