Huit nouvelles personnes mises en examen dans l'affaire de blanchiment d'argent de la drogue

Plus d\'un million d\'euros en espèces ont été saisis dans le cadre de l\'enquête.
Plus d'un million d'euros en espèces ont été saisis dans le cadre de l'enquête. ( FRANCE 2)

Elles sont soupçonnées d'importation et trafic de stupéfiants.

JUSTICE - Huit nouvelles personnes ont été mises en examen samedi 13 octobre dans le cadre du démantèlement d'un important réseau franco-suisse de blanchiment d'argent de la drogue. Elles sont essentiellement soupçonnées d'avoir participé au trafic de stupéfiants ou à la collecte des fonds issus de ce trafic.

Six d'entre elles ont été incarcérées. Ces six personnes ont notamment été mises en examen pour importation et trafic de stupéfiants dans le cadre de enquête qui a conduit à la mise en examen vendredi pour blanchiment de neuf autres personnes dont Florence Lamblin, une élue écologiste parisienne.

Au total, dix-sept personnes ont été mises en examen en France dans cette enquête. L'élue a démenti toute implication, selon son avocat interrogé par FTVi. Elle a accepté de démissionner de ses fonctions de maire-adjoint, a annoncé le maire du 13e arrondissement de Paris, après une demande en ce sens du maire de Paris, Bertrand Delanoë, "consterné" par sa mise en examen.

Vous êtes à nouveau en ligne