Voir la vidéo
France 3

Justice : Francis Heaulme condamné pour un double meurtre

Francis Heaulme continue de clamer son innocence malgré sa condamnation à la réclusion criminelle à perpétuité ce mercredi 17 mai par la cour d'assises de Moselle. Durant trois semaines, chaque jour, les familles des deux enfants tués en 1986 à Montigny-lès-Metz n'attendaient que ses aveux.

Le "routard du crime" se dit innocent

Mais les yeux dans les yeux, celui que l'on nomme le "routard du crime" n'a cessé de nier. S'adressant à la cour, il a affirmé pour ses derniers mots : "Montigny ce n'est pas moi". Six heures plus tard, les jurés le condamnent à la perpétuité. Pour les avocats des victimes comme pour ceux de la défense, ce verdict laisse un goût amer. Francis Heaulme a fait savoir qu'il faisait appel de sa troisième condamnation à perpétuité. 30 ans après, des doutes persistent sur ces meurtres.

Le JT
Les autres sujets du JT
plus