Double meurtre de Montigny-lès-Metz : Francis Heaulme de retour devant la justice

Francis Heaulme, le 19 novembre 2002, à Nancy (Meurthe-et-Moselle). 
Francis Heaulme, le 19 novembre 2002, à Nancy (Meurthe-et-Moselle).  (JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Pour ce crime, qu'il a toujours nié, le tueur en série a été condamné à la perpétuité en première instance. 

Une sordide affaire, vieille de 32 ans, de retour devant la justice. Le procès en appel de Francis Heaulme pour le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz en 1986 s'ouvre, mardi 4 décembre, à Versailles. Pour ce crime, qu'il a toujours nié, le "routard du crime" a été condamné à la perpétuité en première instance. 

Le 28 septembre 1986, Cyril Beining et Alexandre Beckrich, 8 ans, avaient été retrouvés morts sur le talus d'une voie ferrée dans cette commune voisine de Metz (Moselle), le crâne fracassé à coups de pierre. Un double meurtre qui a valu à Patrick Dils, âgé de 16 ans à l'époque, d'être condamné à tort à la perpétuité. Il a passé quinze ans derrière les barreaux, avant d'être libéré à la faveur de la révision de son procès en 2002.

Ce procès d'assises est le sixième concernant cette affaire : trois ont déjà eu lieu pour Patrick Dils et deux pour Francis Heaulme. Le premier avait été annulé en raison de révélations impliquant un autre suspect, qui a finalement bénéficié d'un non-lieu. A 59 ans, Francis Heaulme a déjà été reconnu coupable de neuf autres meurtres.

Vous êtes à nouveau en ligne