DIRECT. "Montigny, ce n'est pas moi", lance Francis Heaulme à son procès

Francis Heaulme dans le box des accusés, devant les assises de Moselle, le 25 avril 2017. 
Francis Heaulme dans le box des accusés, devant les assises de Moselle, le 25 avril 2017.  (ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)

Le tueur en série comparaît à partir de mardi devant la cour d'assises de Moselle à Metz, plus de trente ans après les meurtres de deux garçons de 8 ans. Il s'agit du cinquième procès dans cette affaire.

"J'ai commis des meurtres, je le reconnais, mais Montigny, ce n'est pas moi." Au premier jour de son procès pour le meurtre de deux enfants en Moselle en 1986, Francis Heaulme, qui a toujours nié, a de nouveau clamé son innocence.

Soupçonné d'avoir tué à coups de pierre Cyril Beining et Alexandre Beckrich, âgés de 8 ans, le "routard du crime", assis dans le box des accusés depuis le matin, s'est levé alors que l'affaire était résumée par le président. Ce dernier, croyant que Francis Heaulme demandait une interruption, lui a donné la parole. Le verdict est attendu le 18 mai. Franceinfo est à Metz pour suivre l'audience.

Patrick Dils, une erreur judiciaire. Dans ce dossier, plusieurs pistes ou certitudes ont déjà volé en éclats. D'abord celle de la culpabilité de Patrick Dils, accusé à tort d'avoir fracassé le crâne des deux enfants. Il n'avait que 16 ans au moment du double meurtre, et 31 lorsqu'il a été innocenté en 2002, après quinze ans en prison.

Henri Leclaire mis hors de cause début 2017. Ce manutentionnaire, qui en 1986 travaillait non loin du lieu du crime, avait déjà été soupçonné dans les années 1980. En 2014, son nom revient de manière spectaculaire sur la base d'un témoignage tardif : une femme affirme qu'il lui a confié, en "criant et gesticulant", qu'il avait "attrapé" les enfants, tout en répétant qu'il ne les avait pas tués. Mais la justice a considéré ces éléments insuffisants. Début 2017, Henri Leclaire a été définitivement blanchi.

La piste Francis Heaulme. Sa présence avérée à Montigny-lès-Metz, en 1986, a beaucoup contribué à l'acquittement de Patrick Dils. Mis en examen une première fois en 2006, avant de bénéficier d'un non-lieu, le "routard du crime" a finalement été renvoyé devant les assises en 2013. Un premier procès s'ouvre en 2014 à Metz, mais il est interrompu au bout de deux jours, à cause des soupçons pesant sur Henri Leclaire. Trois ans plus tard, Francis Heaulme se retrouve finalement seul sur le banc des accusés.

20h12 : Depuis ce matin, Francis Heaulme est jugé devant les assises de la Moselle pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz commis en 1986. Resté calme pendant une grande partie du premier jour d'audience, le tueur en série s'est agacé en fin d'après-midi. "Montigny, ce n'est pas moi !", a-t-il clamé. J'ai assisté à l'audience et je reviens sur ce moment.




(ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)

17h36 : Le président de la cour d'assises a terminé son exposé, après trois heures de lecture. Il demande à Francis Heaulme de se lever.



ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO

17h10 : Francis Heaulme a pris la parole à son procès. Il réaffirme son innocence dans la mort de deux enfants à Montigny-lès-Metz (Moselle), en 1986.

14h47 : Retour au procès de Francis Heaulme, car l'audience reprend à l'instant. Le président rappelle les faits, et notamment la découverte des corps des deux enfants, en 1986, à Montigny-lès-Metz (Moselle).

14h02 : Le procès de Francis Heaulme va reprendre après une suspension, selon la journaliste de France Inter Corinne Audouin. Voici un croquis adressé par Elisabeth de Pourquery, dessinatrice de presse.



ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO

11h38 : Francis Heaulme, dont le procès vient de s'ouvrir, ne veut pas être photographié. Mais Elisabeth de Pourquery est dans la salle pour croquer son portrait.



(ELISABETH DE POURQUERY / FRANCEINFO)

11h29 : L'avocate de Francis Heaulme, Lililane Glock, et l'avocat du père d'Alexandre Beckrich, maître Moser, ont pris la parole en ce début de procès du tueur en série.

10h33 : Le procès de Francis Heaulme démarre. Selon les journalistes de franceinfo sur place, le tueur en série, jugé ici pour la cinquième fois pour le meurtre de deux petits garçons, Cyril Beining et Alexandre Beckrich, en 1986, est arrivé dans le box.

09h42 : Le procès de Francis Heaulme va s'ouvrir d'une minute à l'autre. Sur place, notre journaliste Violaine Jaussent plante le décor.

09h16 : Francis Heaulme comparaît à partir d'aujourd'hui devant la cour d'assises de Moselle à Metz, plus de trente ans après les meurtres de deux garçons de 8 ans. Il s'agit du cinquième procès dans cette affaire. Nous vous le ferons vivre en direct avec notre journaliste Violaine Jaussent, déjà sur place.

08h16 : Francis Heaulme, dont le procès pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz débute ce matin, a déjà été reconnu coupable de neuf meurtres commis entre 1984 et 1992. Mais son nom a été cité dans de nombreuses autres affaires criminelles. Dans cet article sur le "routard du crime", j'en liste au moins huit à travers toute la France ainsi qu'en Belgique.





07h38 : A partir d'aujourd'hui, Francis Heaulme est jugé pour les meurtres de deux enfants à Montigny-lès-Metz (Moselle). J'ai interrogé l'avocate Liliane Glock, qui le défend depuis la fin des années 1990. Elle revient sur les enjeux du procès avant le début de l'audience.

Francis Heaulme, à gauche, en face de son avocate, Liliane Glock, le 19 novembre 2002, devant la cour d\'assises de Meurthe-et-Moselle, à Nancy.(JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

06h08 : Le tueur en série Francis Heaulme est jugé à partir d'aujourd'hui pour les meurtres de deux garçons de 8 ans, tués le 28 septembre 1986 à Montigny-lès-Metz, en Moselle. Je me suis rendue sur place, plus de trente ans après les faits, pour comprendre pourquoi l'ombre du double meurtre plane toujours sur la ville.

La voie ferrée abandonnée de la rue Venizélos à Montigny-lès-Metz (Moselle), où ont été retrouvés les corps des enfants en 1986.La rue Venizélos, le 19 avril, 2017. Patrick Dils habitait dans cette rue.(VIOLAINE JAUSSENT / FRANCEINFO)

Vous êtes à nouveau en ligne