DIRECT. Heaulme : soupçonné puis blanchi, Henri Leclaire entendu dans l'après-midi

Les juges au procès de Francis Heaulme, devant la cour d\'assises de Moselle, le 25 avril 2017. 
Les juges au procès de Francis Heaulme, devant la cour d'assises de Moselle, le 25 avril 2017.  (JEAN CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

La troisième semaine du procès du tueur en série continue à Metz.

Le procès de Francis Heaulme continue à la cour d'assises de Metz. Une journée chargée est au programme, dans ce procès concernant le meurtre de deux enfants à Montigny-lès-Metz en 1986. En effet, vont se succéder à la barre un gendarme qui a repris l'enquête en 2000, des pêcheurs qui ont vu le suspect taché de sang, et enfin Henri Leclaire, suspecté puis blanchi dans cette affaire. Vous pouvez suivre l'évolution du procès dans ce direct grâce à notre journaliste sur place, Catherine Fournier.

 Francis Hans entendu dans la matinée. Ce gendarme de la section de recherches de Metz a repris l'enquête en 2000. Il avait alors établi que se trouvait, sur les lieux du crime, la quasi signature criminelle du tueur en série.  

 Des pêcheurs entendus dans l'après-midi. Plusieurs pêcheurs vont également être entendus, ce mercredi 10 mai. Ils avaient, à l'époque des faits, vu Francis Heaulme taché de sang.

 Henri Leclaire va cloturer la journée d'audience. Cet ancien manutentionnaire avait été soupçonné du double-meurtre. Mis en cause lors du premier procès de Francis Heaulme, en 2014, Henri Leclaire a été blanchi en janvier 2017.

 Le "spécialiste" de Heaulme entendu hier. Mardi 10 mai, l'ancien gendarme Jean-François Abgrall était entendu par la cour d'assises. Il y a exposé les "éléments objectifs" qui pèsent, selon lui, contre l'accusé dans l'affaire de Montigny-lès-Metz, comme vous l'explique cet article

20h48 : Henri Leclaireavait été soupçonné du double meurtre de Montigny-lès-Metz en 1986. Mis en cause lors du premier procès de Francis Heaulme, en 2014, il a été blanchi en janvier 2017. Il est actuellement entendu par la cour d'assises de la Moselle, à Metz.

10h01 : Le procès a repris ce matin avec l'audience d'un autre gendarme Francis Hans.

09h48 : C'était l'un des moments forts du procès Heaulme. Hier, l'ancien gendarme Jean-François Abgrall, spécialiste du tueur en série, a témoigné à la barre. Notre journaliste Catherine Fournier vous fait le récit de cette audience.






(JEAN CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP)

Vous êtes à nouveau en ligne