"Fautes graves de gestion" à l’office HLM de Puteaux : un million d'euros d'amende

(Plus d'un million d'euros d'amende pour l'office HLM de Puteaux © AFP / Thomas Samson)

Jamais l’Agence nationale de contrôle des logements sociaux n’avait infligé une telle amende à un office HLM. Celui de Puteaux vient d’être condamné à un million d’euros d’amende pour des "fautes graves de gestion".

Dans son dernier rapport, l’Agence nationale de contrôle des logements sociaux reproche notamment à l’office HLM de Puteaux des attributions abusives de logements sociaux, mais surtout, la construction d'un parking à 8,3 millions d'euros. De l'argent normalement destiné aux logements. Ce parking devait ensuite être cédé à la municipalité de Puteaux pour 2,3 millions d’euros.  L'Ancols a donc condamné l'office HLM de Puteaux à une amende de plus d'un million d'euros. Une sanction approuvée et signée par le ministère du Logement.  

"Il faut plus de transparence ", a déclaré Emmanuelle Cosse, la ministre du Logement sur France Info. "Quand il y a des fautes de gestion graves, cela relève du droit pénal. Il faut dire à l'ensemble des offices HLM qu'ils doivent avoir une gestion irréprochable."

 

"Il faut de la transparence et une gestion irréprochable" Emmanuelle Cosse, ministre du Logement
--'--
--'--
 

A LIRE AUSSI ►►► Le rapport complet sur le site de  l'ANCOLS et le droit de réponse

La mairie de Puteaux dénonce une peine pour l'exemple, un coup médiatique et annonce qu'elle va contester cette amende au tribunal.