Exécution d'un Arabe israélien par Daech : ouverture d'une enquête en France

(Sabri Essid, le demi-frère par alliance de Mohammed Merah, est soupçonné d’être parti en Syrie au printemps 2014 (Capture d'écran))

La justice française a lancé une enquête notamment pour assassinat après la vidéo d'exécution d'un Arabe israélien par Daech où apparaît un homme s'exprimant en français.

La section antiterroriste du Parquet de Paris a ouvert  une enquête, après la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo de propagande de l’organisation terroriste Daech, dans laquelle un djihadiste s'exprime en Français, aux côtés d'un enfant d'une douzaine d'années. Cet enfant semblait exécuter lui-même avec un pistolet un homme présenté comme un espion d'Israël. 

De fortes ressemblances avec Sabri Essid

Les enquêteurs français avaient notamment remarqué sur l’écran de très fortes ressemblances entre le djihadiste adulte qui s’exprimait en français avec un léger accent du Sud-Ouest et un homme bien connu des services de renseignement, Sabri Essid, le demi-frère par alliance de Mohammed Merah. Il est soupçonné d’être parti en Syrie au printemps 2014. Selon nos informations, les enquêteurs pensent que l’enfant djihadiste présenté comme l’exécutant de l’otage israélien serait le beau-fils de Sabri Essid.

Une première en France

A ce stade de l’enquête, les vérifications sont toujours en cours, mais l’ouverture en France d’une enquête montre bien qu’au moins l’un des deux djihadistes apparaissant dans la vidéo serait français. L’enquête est notamment ouverte pour assassinat en relation avec une entreprise terroriste, apologie du terrorisme et incitation à commettre des actes de terrorisme. C’est la première fois en France qu’une enquête est ouverte pour cette dernière infraction, inscrite dans le Code pénal depuis 2012.

Vous êtes à nouveau en ligne