États-Unis : les violences policières se multiplient

France 2

Alors que les dérapages de la police sont de plus en plus nombreux aux États-Unis, en seulement deux jours, de nouvelles images ont alimenté le débat. Une équipe de France 2 revient sur les faits.

Dix shérifs californiens ont été suspendus de leurs fonctions "pour avoir pendant 45 minutes battu à coups de pieds, de poings, de matraques, un suspect qui tentait de fuir et qui n'était pas armé", détaille Valérie Astruc en direct de Washington.

Quatre jours plus tôt, une nouvelle bavure policière avait défrayé la chronique. En Caroline du Sud, un policier a tiré huit balles dans le dos d'un homme noir non armé. Le policier est à présent derrière les barreaux. Walter Scott, la victime, a été enterré ce samedi 11 avril, mais depuis le drame, la famille comme les habitants se relaient pour clamer leur indignation.

L'indignation des Américains

Ces drames ne laissent pas l'Amérique indifférente. Une grosse manifestation s'est déroulée vendredi 10 avril à Los Angeles contre ces violences policières à répétition.

"On en a marre de voir des gens tués presque tous les jours par la police et rien ne change. La police n'a peur de rien", déplore une manifestante au micro de France 2.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne