DSK : les passages-clés des enregistrements du Sofitel

Capture d\'écran de la vidéo diffusée par BFM TV où l\'on voit Nafissatou Diallo raconter son agression présumée au Sofitel, à New York, le 14 mai 2011.
Capture d'écran de la vidéo diffusée par BFM TV où l'on voit Nafissatou Diallo raconter son agression présumée au Sofitel, à New York, le 14 mai 2011. (FTVi)

Dominique Strauss-Kahn quittant l'hôtel, Nafissatou Diallo qui mime son agression et une brève "danse de la victoire" de deux employés... Les images des caméras de vidéo-surveillance ne permettent pas de trancher en faveur de l'une ou l'autre des parties.

BFM TV a diffusé, jeudi 8 décembre à 14 heures, "cinq minutes des images les plus marquantes" filmées le 14 mai dernier par les caméras de vidéo-surveillance du Sofitel de Manhattan. Le groupe hôtelier Accor a dénoncé la diffusion de ces extraits. Il estime que ces images "exposent inutilement les membres de l'équipe" de l'hôtel "à la curiosité médiatique", une chose que la direction a toujours voulu éviter, selon les propos tenus par le secrétaire général du groupe, Pascal Quint, sur Le Monde.fr.

Pour les avocats de Nafissatou Diallo, la femme de chambre du Sofitel qui accuse Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle, ces images sont une nouvelle preuve qu'elle "dit la vérité".

12 h 27 : Dominique Strauss-Kahn, plutôt calme, vient de quitter la suite 2806 dans laquelle il aurait agressé, vingt minutes plus tôt, la femme de chambre Nafissatou Diallo. Il sort de l'un des ascenseurs au rez-de-chaussée. Valise à la main, DSK s'arrête quelques minutes à la réception de l'hôtel, puis traverse le lobby et prend un taxi. Il appelle sa fille, qu'il doit rejoindre dans un restaurant proche du Sofitel.

12 h 30 : DSK s'installe dans le taxi, qui part.

12 h 51 : Quarante-cinq minutes après l'agression présumée, on voit Nafissatou Diallo sortir d'un ascenseur puis traverser la réception, accompagnée d'une de ses responsables et d'un agent de la sécurité de l'hôtel, Derrick May. Celui-ci téléphone à un interlocuteur non identifié depuis un poste de la réception.

12 h 53 : Brian Yearwood, "ingénieur en charge de la vidéosurveillance", selon BFM TV, sort de l'ascenseur.

12 h 54 : Lui et May rejoignent Nafissatou Diallo, assise sur une chaise, et sa responsable dans un couloir de service, au rez-de-chaussée.

13 h 04 : La femme de chambre se tient debout, elle décrit l'agression à un troisième homme, Adrian Brunch, un autre agent de sécurité de l'hôtel. La victime présumée, "agitée", selon BFM TV, fait de grands gestes et "se touche la poitrine", indique la chaîne. Une responsable lui demande de mimer l'agression, mais BFM ne montre pas le contenu de ce "jeu de rôles". Puis Nafissatou se retrouve seule.

13 h 33 : Adrian Brunch compose le 911, le numéro d'appel d'urgence nord-américain. Il indique à l'agent de police qui décroche qu'il souhaite "signaler une agression sexuelle".

13 h 34 : Derrick May et Brian Yearwood s'isolent dans un local, où ils sont seuls. Ils discutent puis se tapent soudain dans les mains, se tombent dans les bras, et May exécute quelques pas de danse.