DSK au procès du Carlton : "J'ai eu le sentiment d'être écouté"

(Pendant trois semaines, DSK a été au centre de l'attention médiatique © maxppp)

Ce vendredi, les protagonistes dans le procès pour proxénétisme dit du Carlton se sont exprimés pour la dernière fois face au tribunal correctionnel de Lille qui a mis son jugement en délibéré au 12 juin à 11h.

Le très médiatique procès du Carlton aura duré trois semaines. Le parquet a finalement requis la relaxe pour le plus connu des prévenus, Dominique Strauss-Kahn.

"Durant ces audiences, c'est la première fois dans la procédure que j'ai pu m'exprimer et que j'ai eu le sentiment d'être écouté. Je vous en remercie", a expliqué l'ancien patron du Fonds monétaire international (FMI), lors de sa dernière prise de parole vendredi.

DSK, 65 ans, a comparu aux côtés de treize autres prévenus, dont certains de ses amis du nord de la France. Soupçonné d'avoir été "l'instigateur" de rencontres avec des prostituées entre 2008 et 2011 à Lille, Paris, Bruxelles et Washington, il a nié les faits qui lui sont reprochés, assumant au cours des débats une sexualité "plus rude " que la moyenne et un vocabulaire de "corps de garde ".

A lire aussi 

►►► Procès du Carlton : les avocats de DSK "confiants"

►►► Procès du Carlton : la relaxe "pure et simple" requise pour DSK

►►► Procès du Carlton : pour Jade, la honte a changé de camp

"Le climat serein"

Le président Bernard Lemaire, a remercié vendredi l'ensemble des intervenants pour "le climat serein " qui a présidé au cours de ces trois semaines d'audiences. 

Fin de ces trois semaines du procès du Carlton : à Lille, Sarah Ghibaudo
--'--
--'--
 

Vous êtes à nouveau en ligne