VIDEO. Le lapsus de Valls sur Dieudonné : "Si c'était à refaire, je ne le referais pas"

FRANCE 2

Le ministre de l'Intérieur était l'invité de l'émission "Des paroles et des actes", sur France 2.

La langue de Manuel Valls a fourché, jeudi 6 février, lors de l'émission "Des paroles et des actes" sur France 2. Cela est survenu lorsque le ministre de l'Intérieur a commenté la polémique qui l'a opposé à Dieudonné.

Défendant sa prise de position alors qu'il était interrogé par la journaliste de France 2 Nathalie Saint-Cricq, Manuel Valls a déclaré : "Le racisme et l'antisémitisme ce sont des délits qui doivent être condamnés par la loi. Depuis qu'il y a eu l'interdiction du Conseil d'Etat, ce personnage ne peut plus proférer dans ses spectacles les mêmes propos. Donc si c'était à refaire, je ne le referais pas."  Un peu plus tard, Manuel Valls est revenu sur ce lapsus et a rectifié le tir: "Je peux vous dire que si c'était à refaire, je le referais, mille fois."

Après l'interdiction de son spectacle Le Mur, Dieudonné a présenté une version remaniée et édulcorée : Asu Zoa. A aucun moment, la Shoah n'est nommée. Pas de trace, non plus, de la chanson Shoahnanas, qui lui a déjà valu d'être condamné.

Vous êtes à nouveau en ligne