Comment Yannick Noah défend son "ami" Dieudonné

Yannick Noah à l\'ouverture du festival des Francofolies à La Rochelle (Charente-Maritime), le 10 juillet 2014.
Yannick Noah à l'ouverture du festival des Francofolies à La Rochelle (Charente-Maritime), le 10 juillet 2014. (XAVIER LEOTY / AFP)

Une nouvelle fois, le chanteur a pris la défense de l'humoriste controversé, victime selon lui d'une "censure".

Jusqu'à présent, il ne s'en est pas caché : Yannick Noah a longtemps considéré Dieudonné comme un "ami". Mais depuis que l'humoriste accumule les controverses, le chanteur joue à l'équilibriste, fustigeant certaines de ses déclarations, mais dénonçant la "censure" dont il serait victime.

Invité de l'émission "Un soir à la tour Eiffel", mercredi 22 octobre sur France 2, Yannick Noah a une nouvelle fois pris la défense du très controversé humoriste. Francetv info revient sur sa proximité avec Dieudonné.

Un doigt levé avec Dieudonné

Avant de se produire avec Le Mur, son spectacle dont plusieurs représentations ont été interdites, Dieudonné s'illustrait dans son théâtre de la Main d'Or, à Paris, avec son one-man-show Foxtrot. A l'époque, "tout le monde y va, même Yannick Noah", écrivait Rue 89 en avril 2013.

Le site fait référence à un cliché publié le mois précédent sur le compte Twitter de Dieudonné. Sur cette photographie, Yannick Noah apparaît aux côtés de l'humoriste controversé, tous deux le doigt levé vers le ciel. Ce symbole, explique Libération, est une référence à une phrase de Dieudonné : "Au-dessus, c'est le soleil." "Expression imagée pour signifier que lorsqu'on parle de certains sujets, la Shoah surtout, on s'attaque à ce qu'il y a de plus sacré", décrypte le journal.

"Qu'est-ce qu'il me fait rire !"

Après la polémique causé par Le Mur fin 2013, Yannick Noah tente de prendre, à sa manière, quelques distances avec son "ami" Dieudonné. "Qu'est-ce qu'il me fait rire !", "plus que n'importe quel humoriste", explique-t-il début juin sur RTL, en pleine promotion de son nouvel album. Le chanteur ne fait pas mystère de sa proximité avec le polémiste : "Je connais ses enfants, sa case au Cameroun n'est pas loin de la mienne", raconte-t-il au JDD.

"Mais il m'a perdu, poursuit-il. Je le lâche. Ses délires sont à l'opposé de ce que j'essaie de faire de ma vie. Diviser et stigmatiser, ce n'est pas le sens de mon combat." Yannick Noah cible particulièrement "l'entourage" de Dieudonné, qui l'aurait "déstabilisé", notamment l'essayiste d'extrême droite Alain Soral.

Dieudonné lui répond quelques jours plus tard dans une vidéo publiée sur internet, remarque Closer. "Oui Yannick Noah est mon ami, assure-t-il. Alors qu'il est en pleine promotion de son album tout le monde lui demande de se justifier parce qu'il y a une photo de nous qui tourne sur le net. (...) Donc Yannick, je suis désolé si tu as eu des problèmes à cause de moi pour vendre ton truc, j'en achèterai un."

"Dieudonné est censuré"

Encore aujourd'hui, Yannick Noah continue de prendre la défense de l'humoriste. "Dieudonné est censuré", explique-t-il dans l'émission "Un soir à la tour Eiffel", mercredi 22 octobre sur France 2. "Il y a des gens qui ont considéré qu'il n'était plus drôle donc il est censuré."

Si le chanteur trouve Dieudonné "très fort", il précise tout de même ne pas être d'accord "sur certaines positions", "dès que ça devient antisémite ou raciste". Puis, sur le ton de la plaisanterie, Yannick Noah ajoute : "Je déteste quand il se fout des nègres." "Si Dieudonné va en brousse et qu'un gars à la télévision, il ne sort pas de cette brousse", lâche-t-il en tentant apparemment d'imiter un Africain.

"Pourquoi interdire untel par rapport à un autre ?", finit par s'interroger Yannick Noah. Sans le citer, l'artiste évoque l'essayiste Eric Zemmour. "Il y a des gens qui parlent aujourd'hui à la télévision et qui disent des choses incroyables, juge-t-il. Et c'est pas pour rigoler là, c'est sérieux ce qu'ils disent." D'après lui, tout cela est "beaucoup plus grave" que les sorties de Dieudonné.