Des milliers de manifestants contre le mariage homosexuel dans toute la France

(Nathanaël Charbonnier Radio France)

Plusieurs milliers de personnes ont répondu à l'appel du collectif des "manifs pour tous" et ont défilé samedi dans les rues de Reims, Lille, Nancy, Bordeaux et Le Mans. Objectif : protester contre le projet de loi Taubira qui ouvrirait l'accès au mariage aux homosexuels. Le collectif, qui se revendique citoyen et apolitique, a déjà annoncé qu'il organiserait de nouvelles manifestations dans les mois et semaines à venir.

 "Papa+maman, y a pas mieux pour un enfant " , "Tous
nés d'un père et d'une mère
" : les slogan brocardant et dénonçant le projet de loi Taubira  et le mariage homosexuel ont résonné dans toute la France ce
samedi.  

A Bordeaux, entre 7.000 et 20.000 personnes anti-mariage gay ont crié leur oppostion au projet du gouvernement.

Des contre-manifestants ont également défilé dans les rues bordelaises : pro et anti ont battu le pavé sans heurt sur deux parcours distincts du centre-ville.

A Reims, entre 250 et 500 personnes ont défilé dans les rues
ce samedi matin. Les manifestant s'étaient réunis devant l'hôtel de ville et ont brandi
de nombreuses
pancartes. Une manifestation est également prévue de dimanche à
Saint-Denis de la Réunion.

Ce projet de loi qui sera débattu en janvier prochain au Parlement
continue donc de faire débat et agite toutes les strates de la société.

Des
manifestations "encadrées"

Plus tôt ce samedi, le collectif des "manifs pour tous" avait adressé à ses militants une série de
consignes, avec pour but d'"encadrer" les défilés : il y est notamment mentionné que  "le fait de manifester contre le projet
de loi Taubira est soumis à une telle présomption d'homophobie qu'il est préférable
de laisser des porte-parole formés et entrainé répondre aux médias"
.

 Le 17 novembre, plusieurs centaines de milliers de personnes
 avaient déjà manifesté à Paris et en
province. Une nouvelle manifestation est prévue le 13 janvier à Paris.