Café "interdit aux femmes" à Sevran : le patron va porter plainte

Sevran, en Seine-Saint-Denis, en janvier 2014. 
Sevran, en Seine-Saint-Denis, en janvier 2014.  (PATRICK KOVARIK / AFP)

Dans un reportage diffusé sur France 2 en décembre, un café de Sevran (Seine-Saint-Denis) a été décrit comme interdit aux femmes. Son propriétaire a décidé de porter plainte contre la chaîne pour "diffamation et provocation à la haine raciale".

Le patron d'un café de Sevran (Seine-Saint-Denis) décrit comme interdit aux femmes, dans un reportage diffusé le 7 décembre sur France 2, a annoncé vendredi au Bondy Blog, qu'il va porter plainte contre la chaîne pour "diffamation et provocation à la haine raciale".

"Ça me ronge, ça me bouffe la vie, c'est impressionnant l'ampleur d'un truc qui n'a jamais été vérifié. C'est passé au 20h. Toute la campagne des primaires de gauche, on en a parlé, c'est très grave, personne n'est venu voir", explique, lundi 13 mars sur France Bleu Paris, Amir Salhi, propriétaire du PMU depuis sept ans.

Reportage au bar PMU de Sevran, Marion Chantreau
--'--
--'--

Une lettre de menace de mort

"J'ai beaucoup de soutiens ici, on accueille tout le monde. On parle d'un bar PMU d'islamistes, alors moi je suis islamo-turfiste", ajoute le patron du café. J'ai beaucoup d'amies femmes qui passaient me voir. Trois, quatre sont passées en me disant : 'On ne vient plus chez toi'."

C'est très triste. Je suis très touché, je ne dors plus, j'ai reçu une lettre de menace de mort. J'ai eu des choses placardées à côté du café, sur les arbres, sur les poteaux électriques.Amir Salhi, le patron du caféà France Bleu Paris

Ce reportage, diffusé dans le journal de 20h, montre, en caméra cachée, deux femmes du collectif La brigade des mères être mal accueillies dans ce bar-PMU. La séquence avait déclenché de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux ainsi que dans le milieu politique, tous bords confondus.

Le Bondy Blog publiait, le 10 mars, une contre-enquête mettant en cause le montage du reportage.

Vous êtes à nouveau en ligne