Bobigny : le parquet général fait appel de l'acquittement du policier qui avait tué un braqueur

(La cour d'assises de Seine-Saint-Denis le jour du verdict, le 15 janvier. Le policier avait été acquitté. © MaxPPP)

Le parquet de Bobigny fait appel de l'acquittement de Damien Saboundjian, le policier jugé vendredi dernier pour avoir tué un braqueur.

Une semaine jour pour jour après l'acquittement du policier accusé d'avoir tué un malfaiteur armé, le parquet de Bobigny vient d'annoncer qu'il faisait appel du verdict.

Le policier Damien Saboundjian, 36 ans, était jugé vendredi dernier pour avoir tué Amine Bentounsi d'une balle dans le dos en 2012 à Noisy-le-Sec (Seine-Saint-Denis). L'avocat général avait requis cinq ans de prison avec sursis et une interdiction définitive d'exercer le métier de policier mais l'accusé avait finalement été acquitté. Un verdict qui avait provoqué la colère des parties civiles.

Maître Daniel Merchat, l'avocat de l'accusé, sollicité par l'AFP  dénonce un acharnement. "Je suis étonné que le parquet général critique ainsi une décision rendue par un jury populaire et surpris qu'il se mette à la remorque de quelques groupuscules spécialisés dans la contestation des institutions de la République ", a-t-il déclaré.

A LIRE AUSSI > Un policier jugé aux assises pour avoir tué un délinquant 

Vous êtes à nouveau en ligne