Arbitrage Tapie : 4e audition pour Christine Lagarde

(L'ancienne ministre va devoir justifier son choix d'avoir eu recours à un arbitrage privé dans l'affaire Tapie © MAXPPP)

La directrice générale du FMI est entendue pour la quatrième fois devant la Cour de justice de la République à propos d'un arbitrage rendu alors qu'elle était à Bercy.

 Pour la quatrième fois, Christine Lagarde est entendue devant la Cour de justice de la République, seule juridiction compétente pour juger les délits commis par des membres du gouvernement dans l'exercice de leurs fonctions.

L'ancienne ministre de l'Economie doit justifier le choix d'avoir eu recours à un arbitrage privé alors qu'elle était à Bercy. L'arbitrage avait octroyé 400 millions d'euros à Bernard Tapie, mettant fin au long litige qui l'opposait au Crédit lyonnais sur la revente d'Adidas. Les juges vont chercher à savoir si cet arbitrage privé n'était qu'un simulacre, organisé avec l'aval du pouvoir de l'époque.

Pas de mise en examen pour le moment

Cinq personnes ont été mises en examen dans ce dossier, notamment Bernard Tapie ou Stéphane Richard, l'ancien directeur de cabinet de l'ex-ministre de l'Economie. Ce dernier a été mis en examen pour escroquerie en bande organisée.

Christine Lagarde a pour le moment échappé à une mise en examen. Elle est entendue sous le statut de témoin assisté, ce qui lui a permis de sauver son poste de directrice du Fonds monétaire international.