Procès Outreau : "les enfants Delay se trompent", selon l'avocat général

Daniel Legrand dans le box des accusés, devant la cour d\'assises des mineurs d\'Ille-et-Vilaine, à Rennes, le 27 mai 2015.
Daniel Legrand dans le box des accusés, devant la cour d'assises des mineurs d'Ille-et-Vilaine, à Rennes, le 27 mai 2015. (DAMIEN MEYER / AFP)

Daniel Legrand, 33 ans, est en théorie passible de vingt ans de réclusion criminelle pour les faits de pédophilie qui lui sont reprochés. Acquitté en 2005 en tant que majeur, le jeune homme est cette fois poursuivi pour des faits qui auraient été commis avant sa majorité.

L'avocat général Stéphane Cantero a requis, jeudi 4 juin, l'acquittement de Daniel Legrand, qui comparaît à Rennes dans le dernier volet non jugé de l'affaire d'Outreau. Il avait déjà été acquitté en 2005, avec douze autres des dix-sept accusés. Revivez notre direct de la journée.

Daniel Legrand, poursuivi pour viols et agressions sexuelles sur mineurs, est en théorie passible de 20 ans de réclusion criminelle. Acquitté en 2005 en tant que majeur, le jeune homme est cette fois poursuivi pour des faits qui auraient été commis avant sa majorité. Le verdict est attendu vendredi.

Les deux avocats de Chérif et Dimitri Delay, deux des parties civiles, ont plaidé mercredi soir la culpabilité de l'accusé en tentant de retourner contre lui les aveux qu'il avait fait au cours de l'instruction du juge Fabrice Burgaud fin 2001 avant de se rétracter début 2002, en affirmant avoir voulu montrer que ses accusateurs mentaient.

Les avocats de Jonathan Delay, 21 ans, troisième partie civile, ont plaidé jeudi matin, et ont eux aussi défendu la thèse de la culpabilité de Daniel Legrand pour ces faits de pédophilie, non encore jugés, qu'il était accusé d'avoir commis lorsqu'il était mineur.

21h47 : Pour moi, Daniel Legrand est innocent... Je plains ces victimes traumatisées par des souillures bien réelles mais rien d'assez clairs dans leurs propos qui permet d'accuser Mr. Legrand qui est aussi une victime...

21h46 : Comme en 2005, le parquet a requis l'acquittement de Daniel Legrand, non pas au bénéfice du doute, mais "parce qu'il est innocent". Comme en 2005, la défense a renoncé à plaider. Compte-rendu de l'audience.




(DAMIEN MEYER / AFP)

16h54 : A Rennes, les avocats de Daniel Legrand ont décidé de ne pas plaider. Ils sont satisfaits par le réquisitoire de l'avocat général, qui demande l'acquittement.

16h20 : A Rennes, l'avocat général requiert l'acquittement de Daniel Legrand. Voici quelques extraits de son intervention, relayée par notre journaliste Catherine Fournier.

11h44 : Patrice Reviron, avocat de Jonathan Delay, partie civile au procès de Daniel Legrand à Rennes (Ille-et-Vilaine), vient de terminer sa plaidoirie selon notre journaliste sur place.

10h55 : Unavocat de Jonathan Delay, Patrice Reviron, poursuit sa plaidoirie devant la cour d'assises d'Ille-et-Vilaine. En voici des extraits, relayés par notre journaliste Catherine Fournier.

09h37 : A Rennes (Ille-et-Vilaine), le procès de Daniel Legrand a repris. C'est Me Cormier, l'avocat de Jonathan Delay, partie civile, qui plaide. Notre journaliste Catherine Fournier est sur place.

Vous êtes à nouveau en ligne