Affaire Laëtitia : la mère du tueur présumé sera partie civile contre son fils

Tony Meilhon est accusé du meurtre de Laëtitia Perrais, 19 ans, près de Pornic (Loire-Atlantique), en janvier 2011.
Tony Meilhon est accusé du meurtre de Laëtitia Perrais, 19 ans, près de Pornic (Loire-Atlantique), en janvier 2011. (DR)

Cette démarche est une première en France. Tony Meilhon doit être jugé aux assises à partir de mercredi pour l'enlèvement et le meurtre de Laëtitia Perrais, 18 ans.

Elle considère que son fils l'a "déshonorée et salie". La mère de Tony Meilhon, auteur présumé du meurtre de la jeune Laëtitia Perrais en 2011, va se constituer partie civile contre son fils lors de son procès, qui doit débuter mercredi, révèle Presse Océan vendredi 17 mai. Une première en France, selon le quotidien nantais. 

"Tony Meilhon lui a pourri l'existence"

Cette femme, proche de la retraite, "a cette volonté de se protéger de l'image atroce qu'elle peut avoir de complice, de coupable, de responsable, en tant que mère de l'auteur d'un crime affreux, explique son avocat, Yvon Chotard. Elle n'a pas eu une vie facile, mais elle s'est donné un mal de chien pour élever Tony Meilhon, et il lui a pourri l'existence."

Tony Meilhon doit comparaître du 22 mai au 7 juin devant la cour d'assises de Loire-Atlantique, pour l'enlèvement suivi de la mort, en janvier 2011, de Laëtitia Perrais, 18 ans, entre La Bernerie et Arthon-en-Retz, près de Saint-Nazaire.

Vous êtes à nouveau en ligne