Affaire du Carlton : "Tout ça pour ça"

FRANCE 2

Sur le plateau de France 2, Nathalie Saint-Cricq revient sur la déclaration de Dominique Strauss-Kahn à l'issue du dernier volet du procès du Carlton.

Vendredi 12 juin, le tribunal correctionnel de Lille a relaxé la quasi-totalité des prévenus de l'affaire du Carlton, dont Dominique Strauss-Kahn, l'ancien directeur du FMI. "Tout ça pour ça", a-t-il d'ailleurs déclaré. "Des mois d'instructions sur la place publique, des déballages sur sa vie sexuelle disséquée avec délectation, une procédure parfois plus morale que pénale pour finir par une relaxe, "tout ça pour ça', ça me semble assez clair", déclare Nathalie Saint-Cricq, en direct sur le plateau de France 2.

"Il y a deux DSK"

Selon elle, il y a une forme d'amertume derrière ces propos, mais également la conscience d'un énorme gâchis. "Il y a deux DSK", affirme-t-elle. Il y a l'expert, l'économiste, et là, sa crédibilité est intacte. Pour ce qui est de la politique, c'est terminé depuis le Sofitel. D'ailleurs, il ne revendique lui qu'un droit à l'oubli. "La seule ironie de l'histoire c'est que s'il est lui politiquement fini, ce sont ses idées qui triomphent aujourd'hui. La politique sociale libérale menée depuis 18 mois par le gouvernement, c'est sa ligne plus que celle que défendait le candidat Hollande en 2012", remarque la journaliste.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne