Affaire d’Outreau : Thierry Delay ne change pas de version

(Daniel Legrand, jugé pour le viol de quatre garçons lorsqu'il était mineur © Maxppp)

Ce mardi, la Cour d’assises de Rennes entendait le témoignage de Thierry Delay. Il a répété qu’il ne connaissait pas Daniel Legrand, soupçonné de viols sur plusieurs enfants dont les fils de Thierry Delay.

Témoignage clé ce mardi aux Assises de Rennes, lors de la deuxième semaine du procès de Daniel Legrand, l'un des acquittés d'Outreau. Il est accusé du viol sur quatre garçons lorsqu'il était mineur.

 

Des viols qu'il aurait commis avec les parents des enfants victimes. Et ce mardi, c’est le père d’un de ces enfants qui a été entendu, Thierry Delay. Depuis sa prison, il a disculpé Daniel Legrand, alors que son fils, Jonathan, avait raconté à la barre il y a quelques jours des scènes de viols.

A LIRE AUSSI ►►► Affaire d’Outreau : les accusations de Jonathan Delay au-delà du procès

Réponses rapides

Les échanges ont été rapides. "Connaissez-vous Daniel Legrand ? ", a demandé le président du tribunal à Thierry Delay qui a répondu "non ". "A-t-il participé chez vous a des viols d’enfants ? ", "non " répond encore le père de Jonathan et Chérif. Ses deux fils l’interpellent et tentent d’obtenir une autre vérité. En vain.

 

Le président a ensuite mis Thierry Delay et Daniel Legrand face à face par visioconférence. Mêmes réponses. Thierry Delay affirme que la première fois qu’il a vu Daniel Legrand, c’était au premier procès de Saint-Omer. Il répète ensuite ce qu’il a toujours dit : ils étaient quatre à violer les enfants, lui, sa femme Myriam Badaoui et un couple de voisin. Les seuls condamnés dans cette affaire.