Affaire Carlton : les avocats de DSK tentent d'obtenir la nullité de toute la procédure

(Pascal Rossignol Reuters)

Les avocats de Dominique Strauss-Kahn, mis en examen dans l'affaire dite du Carlton de Lille, plaident mercredi pour obtenir l'annulation des procédures concernant leur client devant la chambre de l'instruction à Douai. L'audience débute à 10h30.

Six mois après avoir été mis en examen pour "proxénétisme en
bande organisée" dans l'affaire dite du "Carlton de Lille", l'ancien
patron du Fonds Monétaire International abat l'une de ses dernières cartes. Ses
avocats tentent mercredi de convaincre la chambre d'instruction de la cour d'appel
de Douai d'annuler les procédures le concernant.

Cette audience à huis clos débute à 10h30. Le parquet général de
Douai devrait demander le rejet de ces demandes de nullité de procédure. La
cour d'appel devrait mettre sa décision en délibéré.

Demande d'annulation de la procédure

La défense de DSK demande l'annulation de la procédure et de la
mise en examen pour "proxénétisme aggravé en bande organisée". Pour
appuyer cette demande, Dominique Strauss-Kahn affirme qu'il ne savait pas que
les femmes qui lui avaient été présentées lors de soirées libertines étaient
des prostituées
.

Si les avocats de DSK réussissent à arracher cette annulation,
leur client passerait sous le statut de témoin assisté. L'ancien patron du FMI
a obtenu une première victoire fin mai avec la levée de son interdiction d'évoquer
cette affaire de proxénétisme dans la presse
. Sa défense s'était alors
engouffrée dans la brèche en parlant d'un "premier désaveu
juridique"
.

L'affaire du Carlton, un réseau de prostitution ?

L'ancien patron du FMI est soupçonné d'avoir contribué à animer un
réseau de prostitution à son profit avec plusieurs proches, dont un commissaire
de police, aux Etats-Unis et en France.

Si l'annulation de la procédure est rejetée
et que Dominique Strauss-Kahn reste mis
en examen pour "proxénétisme aggravé en bande organisée", il
pourrait passer devant une cour d'assises et risque 20 ans de réclusion.

Une accusation encore plus grave

Pour le moment, un seul chef d'accusation pèse sur DSK. Mais selon
la déposition à l'origine de la requête des juges d'instruction, il aurait
imposé un rapport sexuel brutal à une prostituée, en décembre 2010 à Washington. Une enquête préliminaire a été
ouverte sur des faits "susceptibles d'être qualifiés de viol en
réunion"
. C'est l'accusation la plus grave du dossier.

Cette partie est
toujours "en cours d'analyse, sans qu'aucune décision ne soit prise à ce
jour"
, explique le procureur de la République de Lille. Le site internet
du journal Le Figaro affirmait dans un article publié samedi après-midi que
cette enquête allait "bientôt" être classée sans suite.   

DSK tente de revenir à la "vie normale"

Dominique
Strauss-Kahn organise sa reconversion. Il vient de créer une société pour gérer
ses nouvelles activités de conférencier, mais aussi de conseiller pour des
entreprises ou des gouvernements étrangers. Il a fait récemment son retour
médiatique en France
. Mais ses activités de conférenciers l'emmène
principalement à l'étranger (Grande-Bretagne, Ukraine, Maroc). Aucune conférence en France n'est pour le moment à l'ordre du jour. 

Dominique Strauss-Kahn fait toujours l'objet d'une plainte au
civil aux Etats-Unis dans "l'affaire Nafissatou Diallo".

 

 

Vous êtes à nouveau en ligne