Abdeslam remis à la France "d'ici quelques semaines" selon son avocat

(Sven Mary, l'avocat de Salah Abdeslam © Frederic Sierakowski/Isop/SIPA)

Alors que Jean-Jacques Urvoas, le ministre français de la Justice avait déclaré fin mars que le suspect-clé des attentats de Paris pouvait être transféré en France dans les dix jours, sa détention en Belgique devrait encore se prolonger quelques semaines. Le temps de l'entendre notamment sur la fusillade du 15 mars près de Bruxelles.

"Le mandat d'arrêt belge (de Salah Abdeslam) doit être levé pour être remis à la France et ce sera chose faite d'ici quelques semaines ", a indiqué Me Sven Mary à l'issue d'une audience à la Chambre du conseil à Bruxelles. "Il doit encore être entendu dans un autre dossier" a-t-il expliqué. Cet autre dossier, c'est la fusillade qui s'est produite le 15 mars dans la commune bruxelloise de Forest quand au cours d'une perquisition de routine, trois hommes lourdement armés ont tiré sur des policiers. L'un sera abattu par un tireur d'élite, l'autre vraisemblablement Salah Abdeslam sera arrêté quelques jours plus tard à Molenbeek. Ses empreintes digitales avaient été découvertes dans l'appartement perquisitionné. Le troisième homme est toujours en fuite.

"On est passé dans le cadre du mandat d'arrêt belge. (Salah Abdeslam) doit encore être entendu dans le cadre d'un autre dossier" (Me Sven Mary)
--'--
--'--
A LIRE AUSSI ►►► Des traces de l'ADN de Salah Abdeslam retrouvées dans l'appartement de Forest

A LIRE AUSSI ►►► Salah Abdeslam à l'isolement total dans un bloc ultra-sécurisé de la prison de Bruges

Vous êtes à nouveau en ligne