Justice

L\'avocat de l\'homme condamné mardi 28 janvier 2014 par la cours d\'assise de Seine-Saint-Denis a indiqué que son client ne \"ferait vraisemblablement pas appel\".

Justice : dernier jour du procès de Ludivine Chambet

Il y a 25 ans, l'assassinat du juge Falcone : "Ces images sont impossibles à effacer, elles sont une blessure trop profonde pour notre génération"

L\'ancien ambassadeur de France en Irak et en Tunisie, Boris Boillon, le 7 mars 2011 à Tunis.

Justice : Boris Boillon à la barre

Georges Fenech

Le vrai du faux. "100 000 peines de prison ne sont pas exécutées en France"

La cocaïne était cachée dans les cabines des faux croisiéristes.

Cannabis à l’aller, cocaïne au retour : 35 faux croisiéristes jugés à Marseille pour de très rentables "narco tours"

Le chantier du premier sous-marin conventionnel brésilien, construit en partenariat avec la France, à Itaguai (Brésil), le 7 avril 2017.

La justice française enquête sur des soupçons de corruption dans le cadre d'une vente de sous-marins au Brésil

13H15 / FRANCE 2

VIDEO. "13h15". Comment Patrick Dils a avoué les crimes de Montigny-lès-Metz

13H15 / FRANCE 2

VIDEO. "13h15". Quand les enquêteurs croyaient tenir une piste dans le double crime de Montigny-lès-Metz...

13H15 / FRANCE 2

13h15 du samedi 20 mai 2017

Julian Assange, le 18 août 2014, dans l\'ambassade d\'Equateur à Londres (Royaume-Uni). 

Retour à la vie normale pour Julian Assange ?

Bernard Tapie, le 10 juillet 2013 à Paris.

Affaire Crédit Lyonnais : Tapie va-t-il vraiment rembourser ?

Francis Heaulme lors de la première journée de son procès devant les assises de la Moselle, le 25 avril 2017. 

Les six temps forts du procès de Francis Heaulme, condamné à la réclusion criminelle à perpétuité

Illustration Palais de justice de Douai.

Justice prédictive : le "big data" frappe à la porte des tribunaux et des cabinets d'avocats

Dans ce dessin, Francis Heaulme assiste à son procès à Metz (Moselle), le 25 avril 2017.

Meurtre de Montigny-lès-Metz : reconnu coupable, Francis Heaulme fait appel

Francis Heaulme lors de la première journée de son procès devant les assises de la Moselle, le 25 avril 2017. 

Justice : Francis Heaulme condamné pour un double meurtre

Francis Heaulme dessiné à son procès, le 25 avril 2017.

Au procès Heaulme, deux pêcheurs se souviennent d'avoir "ramassé" l'accusé "avec du sang sur le visage et les vêtements"

Francis Heaulme, lors de la reconstitution du double meurtre à Montigny-lès-Metz (Moselle), le 3 octobre 2006.

Double meurtre de Montigny-lès-Metz : la perpétuité pour Francis Heaulme

Francis Heaulme dans le box des accusés, au premier jour de son procès, le 25 avril 2017. 

Francis Heaulme condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le double meurtre de Montigny-lès-Metz

Le polémiste Dieudonné au palais de justice de Paris, le 12 mars 2015.

Législatives : Dieudonné annonce qu'il se présente face à Manuel Valls dans l'Essonne

Les avocats de Francis Heaulme, le 25 avril 2017 à Metz (Moselle). De gauche à droite : Stéphane Giuranna, Alexandre Bouthier et Liliane Glock.

Au procès de Francis Heaulme, les avocats de l'accusé assurent que "Montigny, ce n'est pas lui"

Le président américain, Donald Trump (à gauche), et l\'ancien patron du FBI, James Comey, le 22 janvier 2017 à la Maison Blanche, à Washington.

Donald Trump a-t-il fait pression sur le FBI pour épargner Michael Flynn ?

Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 

Francis Heaulme : avant-dernier jour de son procès

Francis Heaulme au premier jour de son procès devant la cour d\'assises de la Moselle, à Metz, le 25 avril 2017. 

"Par votre juste verdict vous lui direz : 'Alexandre, c'est vous ! Cyril, c'est vous !'" : la réclusion à perpétuité requise contre Francis Heaulme

Jean-Marie Beney, procureur général de Metz, le 25 avril 2017, lors de l\'ouverture du procès du double meurtre de Montigny-lès-Metz.

DIRECT. Procès de Francis Heaulme : l'avocat général requiert la réclusion criminelle à perpétuité

Un homme masqué manifeste devant l\'ambassade de l\'Ouganda à Nairobi (Kenya) pour protester contre la loi anti homosexualité promulguée par le président ougandais, le 10 février 2014.

Tunisie : homophobie et lois complices

Thierry Moser, l\'avocat des parents d\'Alexandre Beckrich, lors de l\'ouverture du procès du double meurtre de Montigny-lès-Metz (Moselle), le 25 avril 2017.

Au procès de Francis Heaulme, la culpabilité de l'accusé divise les familles des victimes et leurs avocats

Un militant Greenpeace durant une action au siège d\'EDF, le 14 février 2017.

Recapitalisations d'EDF : Greenpeace porte plainte contre l'État français auprès de la Commission européenne

S\'ouvre à Paris une nouvelle audience dans l\'affaire des travailleurs immigrés de la SNCF. Des \"Chibanis\", jeunes ouvriers originaires du Magreb, estiment avoir été discriminés.  

SNCF : le combat continue pour les "Chibanis"

S\'ouvre à Paris une nouvelle audience dans l\'affaire des travailleurs immigrés de la SNCF. Des \"Chibanis\", jeunes ouvriers originaires du Magreb, estiment avoir été discriminés.  

SNCF : nouvelle audience dans l'affaire des "Chibanis"

Dominique Boh-Petit (à gauche) et sa cliente Chantal Beining, le 25 avril 2017 à Metz (Moselle).

"Je n'ai pas touché votre fils ni le petit Alexandre" : pour la première fois à son procès, Francis Heaulme s'adresse à la mère d'une victime

1100101102103104105106107108109110120130140150160170180190200442

Vous êtes à nouveau en ligne