Journée du refus de la misère : le gouvernement présente son plan d'action

FRANCE 2

En duplex depuis le palais de l'Élysée, le journaliste de France 2 Jeff Wittenberg fait le point sur le plan de lutte que veut mettre en place Emmanuel Macron, en cette journée du refus de la misère.

Emmanuel Macron partage ce mardi 17 octobre un déjeuner avec des associations caritatives. Le président de la République veut mettre en place un plan de lutte contre la pauvreté. En duplex depuis le palais de l'Élysée, le journaliste de France 2 Jeff Wittenberg parle d'"une stratégie de lutte contre la pauvreté, ciblée en direction des enfants et des plus jeunes". "En ce moment même, une trentaine de personnalités qui représentent les associations qui viennent en aide aux personnes en détresse, telles qu'Emmaüs et Médecins du monde, discutent avec le président et trois de ses ministres. Cet après-midi, Emmanuel Macron va se rendre dans un quartier défavorisé, à Gennevilliers (Hauts-de-Seine), visiter une crèche", explique-t-il.

Neuf millions de pauvres en France

Et d'ajouter : "Ce qui compte finalement, c'est le constat aujourd'hui. Combien y a-t-il de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté ? Neuf millions, expliquait tout à l'heure la ministre de la Santé, un million de plus qu'il y a quelques années, même si le phénomène a très légèrement baissé en 2016. Et il faut, pour lutter contre la pauvreté qui touche par exemple les familles monoparentales et les plus jeunes des Français, une nouvelle approche", indique le journaliste. La ministre de la Santé, Agnès Buzyn, liste les points à améliorer : "Investir socialement dans notre jeunesse, éviter que les jeunes pauvres d'aujourd'hui ne deviennent les pauvres de demain, favoriser l'égalité des chances et une approche préventive de lutte contre l'exclusion vis-à-vis des publics les plus précaires qui tombent dans la pauvreté".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne