IVG : une référente du planning familial dénonce "un problème de référencement" des sites officiels par les moteurs de recherche

Entrée d\'un plannig familial en France en 2010.
Entrée d'un plannig familial en France en 2010. (DANIEL FOURAY / MAXPPP)

Danielle Gaudry, référente avortement au planning familial, estime que, sur Internet, les sites officiels n'apparaissent pas aux premières places des résultats de recherche sur l'IVG.

"Les sites Internet informant correctement les femmes de leurs droits, et leur donnant la possibilité de faire un choix sans pression ne sont pas forcément mis en valeur" dans les moteurs de recherche, a estimé, mercredi 30 novembre sur franceinfo, Danielle Gaudry. La référente avortement au planning familial dénonce "un problème de référencement des sites officiels".

Une proposition de loi élargissant le délit d'entrave à l'IVG à des sites Internet diffusant des informations "faussées" doit être examinée le lendemain à l'Assemblée nationale. "C'est normal que la population aille sur Internet chercher des informations. Encore faut-il que les sites qui sont corrects au niveau médical et juridique apparaissent en premier", a souligné Danielle Gaudry. "Des contre-vérités d'ordre médical" sont trop souvent colportées sur des sites qui "se font passer pour des sites officiels", a-t-elle poursuivi.

"La liberté d'expression, tout le monde est pour", a précisé Danielle Gaudry, mais "l'IVG est un droit fondamental qui ne peut être remis en cause par des informations tronquées".