Inde : manifestations contre la loi sur la citoyenneté

FRANCE 2

En Inde, les autorités ont décidé de répondre par la force aux manifestations qui se multiplient. La mobilisation fait suite à l'adoption d'une loi controversée, qui accorde la nationalité sur des critères religieux.

Le gouvernement a décidé d'interdire les rassemblements, mais les manifestants sont venus quand même. Résultats : des centaines d'arrestations d'hommes et de femmes, et parfois de personnes âgées. À New Delhi (Inde), une vingtaine de stations de métro ont été fermées, tout comme les autoroutes, pour empêcher les manifestants de s'organiser. Les réseaux de téléphones portables ont aussi été coupés dans certains quartiers.

Une loi hostile à l'Islam

Après deux semaines de contestations, le gouvernement a décidé de durcir le ton. Mais la mobilisation est encore plus forte. "On défend le principe de laïcité qui régit notre pays, on continuera à se battre tant que la loi n'est pas retirée", explique un manifestant. Ils réclament le retrait de la loi sur la citoyenneté, votée et approuvée il y a huit jours. Cette loi permet à des réfugiés de devenir citoyens indiens, à la condition qu'ils ne soient pas musulmans. C'est une loi ouvertement hostile à l'islam.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne