VIDEO. Les aides médicales aux migrants dans le viseur de l'exécutif

FRANCE 2

Emmanuel Macron a suggéré qu'il faudrait réévaluer l'Aide médicale d'État, destinée à soigner les migrants sans papiers, et dont le coût a doublé en dix ans.

Emmanuel Macron dit tout haut ce qu'il murmurait à ses ministres. Le chef de l'État a indiqué lors d'une interview à Europe 1 qu'il allait s'attaquer à l'immigration. Et pour commencer, il souhaite la réévaluation de l'Aide médicale d'État (AME). Cette dernière est destinée aux étrangers en situation irrégulière, et son coût a doublé en dix ans. En 2009, elle a bénéficié à 215 000 personnes pour un montant de 500 millions d'euros. En 2019, 310 000 personnes en ont bénéficié ce qui a coûté à l'État 934 millions d'euros.

"Nous ne sommes pas dans l'idée d'un tourisme médical"

Un chiffre qui représente 0,5% des dépenses de santé en France. L'autre système visé est la Couverture maladie universelle (CMU), qui bénéficie aux demandeurs d'asile. Certains pointent des demandes d'asile destinées uniquement à pouvoir profiter des soins. "Nous ne sommes pas du tout dans l'idée d'un tourisme médical, c'est presque indécent de parler de (...) soins de confort", conteste Christian Reboul, référent migration chez Médecins du monde. L'opposition demande un maintien des aides d'urgences, mais avec un meilleur contrôle.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne