Île-de-France : des brigades de sécurité dans les lycées

FRANCE 3

Pour lutter contre la violence scolaire, Valérie Pécresse a présenté, lundi 15 avril, un nouveau dispositif : le déploiement de brigades de sécurité dans les lycées. Une mesure qui ne fait pas l'unanimité.

Les cinq agents de la région sont là depuis une semaine pour veiller à la sécurité et à la sérénité au sein du lycée Frédéric Bartholdi, à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis). L’un d'eux raconte qu'ils ont été amenés à intervenir et à séparer des personnes. Cette initiative fait suite aux violences survenues au mois de décembre dernier en Île-de-France. 80 lycées ont été touchés pendant les manifestations qui ont parfois tourné à l'émeute. 2 millions d'euros de travaux ont dû être apportés par la région.

30 millions d'euros dépensés dans la sécurité en trois ans

La présidente de la région, Valérie Pécresse, dit simplement répondre à des demandes de renforcement de la sécurité. L'affectation de ces 15 agents de sécurité au sein des établissements d'Île-de-France ne fait pas l'unanimité. Le corps enseignant réclame une présence et un renfort pédagogique, "pas des gens qui viennent montrer leur képi et leur uniforme". En trois ans, la région Île-de-France affirme avoir déjà déployé 1 000 opérations de sécurité dans les établissements franciliens, pour une somme de 30 millions d'euros.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne