Hydroliennes : une solution d'avenir applicable à grande échelle ?

FRANCE 2

La première hydrolienne a été mise à l'eau ce 25 juin au matin au large d'Ouessant (Finistère). France 2 revient sur l'initiative et sa portée.

Manuel Tissier revient sur les hydroliennes ce 25 juin alors qu'au matin la première hydrolienne française a été mise à l'eau au large d'Ouessant (Finistère). Pour lui, ces hydroliennes ne vont pas envahir nos fonds marins, "mais c'est forcément le coup d'envoi d'une nouvelle aventure industrielle". À l'horizon 2018, trois sites vont accueillir 14 hydroliennes géantes.

Entre 1 500 et 2 000 hydroliennes

Le projet le plus ambitieux se trouve au large du Cotentin avec 11 machines immergées dans les trois prochaines années. Mais il n'y en aura pas de partout. Il faut des courants marins très forts pour rentabiliser la production. À terme, la France espère installer entre 1 500 et 2 000 hydroliennes. C'est le potentiel maximum sur nos sites, ce qui représentera 2 à 3% de la production électrique nationale. Par ailleurs, ces hydroliennes ne font pas l'unanimité. Certains pêcheurs craignent notamment qu'elles les empêchent d'accéder à leurs zones de pêche, qu'elle fasse fuir le poisson ou encore que les produits utilisés pour leur entretien polluent les fonds marins.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne