Hommage à Clément Méric : près de 2.000 antifa dans les rues de Paris

(Nathanaël Charbonnier Radio France)

Plus de deux semaines après la mort de Clément Méric, les manifestations de soutien à sa famille continuent. Ce dimanche, les antifa se sont donné rendez-vous à 15h dans l'Opéra de Paris. Des milliers de manifestants et quelques vitrines brisées. Quatorze personnes ont été interpellées.

Les antifascistes ont défilé en hommage à Clément Méric, aujourd'hui dimanche dans les rues de Paris. Agé de 18 ans, le militant d'extrême gauche a trouvé la mort après avoir été violemment frappé par un jeune skinhead. 

► Notre portrait de Clément Méric

Pour les antifa, pas de doute : l'agression de Clément était un acte fasciste. Le cortège a rassemblé des militants issus de partis politiques de gauche, de groupes anarchistes, d'associations et des syndicats. 

Une trentaine de manifestants vêtus de noir ont déployé leur banderole sur la façade de l'Opéra de Paris, avant d'entamer une marche rythmée par des bruits de fumigènes et de pétards.

Organiser la riposte

Raynaldo Vidal, 55 ans, militant du Nouveau parti anticapitaliste explique sa lutte contre les actes fascistes : "Il faut refuser la volonté d'exclure de ces gens là".

"Pas de quartiers pour les fachos, pas de fachos dans nos quartiers" (Chants des manifestants)

Derrière leurs banderoles et autres portraits de Clément Méric, les antifascistes ont hurlé leur colère. 

En marge du mouvement, quelques vitrines de magasins ont été endommagées. La place Beauvau annonce l'interpellation de 14 peronnes. 

Les manisfestations ne se limitent pas à Paris, les antifa sont également descendus dans les rues de Bordeaux. 

Vous êtes à nouveau en ligne