Patinage : Didier Gailhaguet a-t-il couvert des faits de harcèlement moral dans un club niçois ?

FRANCE 2

En 2014, à Nice (Alpes-Maritimes), des accusations de harcèlement moral sur mineur auraient été portées à la connaissance de Didier Gailhaguet, mais passées sous silence.

De nouvelles accusations émergent dans le monde du patinage. Au sein d'un club de Nice (Alpes-Maritimes), Didier Gailhaguet aurait couvert des faits de harcèlement moral. Pendant sept ans, Marina Popov s'entraîne sous les ordres de Katia Gentelet, une entraîneure de renom dont le père est un ami proche du président de la fédération. "Tu es une grosse vache", "tu ne feras rien si tu restes comme ça"... La jeune patineuse aurait subi des pressions morales. Elle montre aussi une vidéo qu'elle dit avoir tournée à l'insu de son entraîneure lorsqu'elle la raccompagnait en voiture. "Démerde-toi espèce de conasse. Elle doit crever", peut-on entendre.

Katia Gentelet licenciée en 2018

D'après huit familles d'enfants licenciés dans le club de Nice, se faire rabaisser faisait partie du quotidien. Elles ont déposé plainte contre Katia Gentelet pour harcèlement entre 2013 et 2019. Didier Gailhaguet aurait été informé dès 2014 de ces agissements. En 2018, l'entraîneure est licencié du club et interdite d'exercer en France par arrêté préfectoral.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne