L’e-sport : un milieu en plein essor, mais hostile aux femmes

FRANCEINFO

L’e-sport est une pratique qui attire de plus en plus d’adeptes, notamment chez les jeunes. Mais ce secteur est aussi connu pour certains travers, notamment le traitement des femmes où plusieurs scandales de harcèlement existent.

C’est le nouveau hobby de millions de jeunes en France. Le e-sport consiste à regarder des professionnels des jeux vidéo s’affronter en ligne dans des oppositions de plus en plus suivies. La journaliste Aurélie Schiller rappelle que 5 millions d’internautes suivent ces compétitions chaque année. Une pratique devenue très lucrative pour les plus doués comme le Français Sebastien Debs, qui a engrangé près de 2,8 millions d’euros lors de la compétition The International.

Un milieu gangrené par le harcèlement

En 2018, on estimait à près de 2 millions de joueurs en France, dont 931 000 compétiteurs. Un milieu majoritairement masculin (72% d’hommes) où les femmes peinent à se faire leur place. "À la mi-juin, des dizaines de femmes de l’industrie occidentale du jeu ont dénoncé des comportements abusifs de la part de leurs collègues masculins", explique Aurélie Schiller. Pour se protéger, 7 joueuses sur 10 préfèrent incarner un personnage masculin.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne