Violences sexuelles dans le patinage : Gilles Beyer visé par de nouvelles accusations

FRANCE 2

Gilles Beyer fait l'objet de nouvelles accusations. L'ancien entraîneur, dont deux patineuses ont dénoncé les viols, est cette fois accusé par une mère de famille de chantage sexuel. Il lui aurait proposé des cours gratuits pour sa fille en échange de relations sexuelles.

Sabina Mahamoud voulait réaliser les rêves de championne de sa fille. L'ancien entraîneur de patinage artistique Gilles Beyer aurait cherché à profiter de la situation. En 2017, sa fille Nadja, 17 ans, rejoint le club parisien des Français Volants où exerce Gilles Beyer. Mère et fille le rencontrent pour la première fois. "En sortant [de la rencontre], il me touche les fesses. Je l'ai regardé, mais j'ai fait comme si de rien n'était. Ça m'a choquée sur le moment", explique-t-elle.

Des cours gratuits contre des relations sexuelles

Selon elle, s'ensuit un échange de messages où l'entraîneur se montre très explicite et insistant. C'est là que le chantage aurait commencé. Gilles Beyer aurait proposé un marché à la mère de son élève. "Il m'a dit : 'Je couche avec toi quatre fois par semaine, et comme ça, tu ne paies rien du tout, et ta fille je l'emmène à un haut niveau.' Il était très sérieux", révèle-t-elle. Quand l'ancienne championne de France junior découvre ce harcèlement, elle raccroche les patins. Écœurée, elle a confié par téléphone avoir renoncé à sa carrière. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne