VIDEO. "Leading Lady Parts" : des actrices britanniques dénoncent le sexisme dans le cinéma en se mettant en scène

BBC

Dans une courte fiction, des actrices britanniques se voient refuser le premier rôle d'un film parce qu'elles ne sont pas assez minces, pas assez blanches ou trop peu maquillées.

Elles jouent leur propre rôle. La chaîne de télévision britannique BBC a diffusé un court métrage, lundi 30 juillet, dans lequel des actrices britanniques dénoncent le sexisme et le  racisme dans l'industrie du cinéma. Dans Leading Lady Parts ("Les premiers rôles féminins", en français), qui dure près de huit minutes, des femmes passent des auditions pour obtenir le premier rôle dans un film au style dramatique.

Les actrices enchaînent les passages devant le jury, qui les éconduit une à une aussitôt. Selon les jurés, ces femmes ne correspondent pas à ce que le cinéma recherche. "Plus maigre", "plus maquillée", "plus blanche", exigent-ils.

Le casting est prestigieux. Parmi les actrices britanniques figurent des personnalités célèbres, à l'instar d'Emilia Clarke et Lena Headey, qui se sont fait remarquer dans la série à succès Game of Thrones, mais aussi Felicity Jones (Une merveilleuse histoire du temps) ou Gemma Chan et Wunmi Mosaku (Les Animaux fantastiques). Seuls deux hommes apparaissent dans le film : un dans le jury et un autre qui obtient le rôle sans dire un seul mot.

Le jury demande notamment à une actrice de se déshabiller, en affirmant que c'est nécessaire pour le rôle. "Me too" ("moi aussi", en français), répète à deux reprises Gemma Chan, faisant référence au mouvement de libération de la parole des femmes, lancé avec le hashtag #MeToo.

Vous êtes à nouveau en ligne