Valéry Giscard d'Estaing visé par une enquête pour agression sexuelle après la plainte d'une journaliste allemande

L\'ancien chef d\'Etat Valéry Giscard d\'Estaing lors des obsèques de Jacques Chirac, le 30 septembre 2019 à Paris.
L'ancien chef d'Etat Valéry Giscard d'Estaing lors des obsèques de Jacques Chirac, le 30 septembre 2019 à Paris. (FRANCOIS MORI / AFP)

Âgé de 94 ans, l'ancien chef de l'Etat est accusé par une journaliste de lui avoir posé la main sur les fesses à trois reprises lors d'une interview réalisée dans son bureau parisien fin 2018.

L'ancien président Valéry Giscard d'Estaing est visé par une enquête ouverte lundi 11 mai pour examiner la plainte d'une journaliste allemande qui l'accuse de lui avoir touché les fesses fin 2018, a annoncé le parquet de Paris. Ann-Kathrin Stracke, journaliste de 37 ans à la télévision publique allemande WDR, a déposé une plainte le 10 mars contre l'actuel membre du Conseil Constitutionnel âgé de 94 ans, l'accusant de lui avoir posé la main sur les fesses à trois reprises lors d'une interview réalisée dans son bureau parisien. 

Lors de la publication du dépôt de plainte, le directeur de cabinet de Valéry Giscard d'Estaing a assuré à la presse que l'ancien chef de l'Etat ne gardait "aucun souvenir de sa rencontre" avec la journaliste. "Si ce qui lui est reproché était vrai, il en serait bien sûr navré, mais il ne se souvient de rien", avait affirmé ce proche de l'ancien président.

Vous êtes à nouveau en ligne