Plusieurs femmes racontent leurs agressions par des chauffeurs Uber

FRANCEINFO

De nombreux témoignages rapportent que des chauffeurs Uber ont agressé plusieurs femmes en France.

Sonia, 22 ans et étudiante à Strasbourg, s'est retrouvée seule dans son trajet Uber après le départ de ses amis. C'est à ce moment-là que le chauffeur du véhicule s'est montré très insistant avant de l'agresser sexuellement. Il lui a pris ses mains et l'a forcée à les passer sur sa cuisse en continuant ses commentaires déplacés. C'est un récit édifiant qu'elle a raconté sur un réseau social en publiant la photo du conducteur. Ce message a alerté une autre femme, Noémie, elle aussi victime de cet homme. Elle a reconnu le mode opératoire. "Je suis très en colère contre Uber qui n'a rien fait pour arrêter ça", dénonce-t-elle.

Elles ont porté plainte

Après que les deux femmes ont porté plainte, la direction d'Uber a indiqué qu'en attendant les résultats de l'enquête; le compte de l'homme a été suspendu. Les langues se délient et les témoignages se multiplient sur le hashtag #UberCestOver. Dans un rapport aux États-Unis, l'entreprise reconnaît avoir enregistré 6 000 cas d'agression sexuelle entre 2017 et 2018.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne