Pédophilie : un chirurgien suspecté de sévices sexuels

France 3

Un chirurgien, déjà en détention pour des faits de viols et d'agressions sexuelles, est accusé d'avoir abusé de nombreux enfants. Tous les faits auraient été relatés dans des carnets trouvés par les enquêteurs.

Tout a commencé un jour d'avril 2017 dans la commune de Jonzac (Charente-Maritime). Une fillette de 6 ans brise le silence et révèle aux gendarmes avoir été violée par son voisin, un chirurgien de 66 ans. Ce témoignage va mener les enquêteurs sur la piste d'un prédateur sexuel présumé. À son domicile, ils vont retrouver "des photos de lui dénudé en érection" et "des carnets de bord", explique Me Satta, avocate de la famille d'une victime. Dans des journaux intimes tenus depuis les années 1990, il raconte des sévices sexuels qu'il aurait infligés à des enfants. Plus de 200 noms y ont été recensés. Pour les enquêteurs, c'est autant de potentielles victimes. Certaines auraient pu être abusées lors de séjours à l'hôpital.

"Passages lamentables"

Si le contenu des notes se révélait exact, il s'agirait d'un des plus graves scandales pédophiles de France. Pour son avocat, ces écrits correspondraient aux fantasmes de son client. "Il le reconnait, il y a certains passages (...) qui sont extrêmement lamentables. Il en est le premier convaincu", assure Me Kurzawa. En 2005, le chirurgien avait déjà été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour détention d'images pédopornographiques. Incarcéré à Saintes (Charente-Maritime), il sera jugé pour quatre affaires de viols et d'agressions sexuelles sur mineurs. Trois autres cas ont été prescrits.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne