Pédophilie : le chirurgien de Jonzac et ses 250 victimes potentielles

France 3

Le procureur de la République de La Rochelle (Charente-Maritime) a révélé lundi 18 novembre que 184 plaintes avaient été déposées à l'encontre du chirurgien de Jonzac. Au total, 250 victimes de Joël Le Scouarnec auraient été identifiées.

La presse l'a surnommé le "chirurgien pédophile". Joël Le Scouarnec est soupçonné d'avoir agressé sexuellement plusieurs dizaines de mineurs. Le praticien qui exerçait à l'hôpital de Jonzac (Charente-Maritime) aurait multiplié les agressions et viols sur de jeunes victimes. Lors d'une perquisition à son domicile, les enquêteurs ont découvert deux carnets sur lesquels figurent des récits pédopornographiques et 200 noms.

Il n'aurait que partiellement reconnu les faits

Sur une des pages est noté le nom d'Amélie Léveque. La jeune femme s'est souvenue d'avoir été agressée à l'âge de 9 ans, juste avant une opération pour l'appendicite. "J'ai porté plainte, j'ai été jusqu'au bout de ma démarche", explique-t-elle. Elle est peut-être l'une des victimes d'une des affaires de pédophilie les plus importantes en France. Selon les enquêteurs, Joël Le Scouarnec aurait pu faire 250 victimes. L'ancien médecin n'aurait que partiellement reconnu les faits qui lui sont reprochés.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne