Pédophilie : 349 victimes potentielles du "chirurgien de Jonzac"

France 2

L'affaire dite du "chirurgien de Jonzac" pourrait être le dossier le plus important de pédophilie en France. Lors d'une conférence de presse, le procureur de Lorient (Morbihan) a déclaré qu'il pourrait avoir agressé sexuellement plus de 345 personnes.

Pour la première fois, beaucoup de victimes présumées de Joël Le Scouarnec se sont réunies à huis clos, à l'abri des caméras, pour entendre les avancées de l'enquête. Elles sont potentiellement 349 à avoir été agressées sexuellement par le chirurgien de Jonzac. "Ce sont près de 300 000 fichiers photographiques, 650 fichiers vidéos et un nombre considérable d'écrits (...) qui ont été retrouvés", décrit Laureline Peyrefitte, procureur de la République de Lorient (Morbihan).

Déjà condamné en 2005

Dans les écrits découverts à son domicile, le chirurgien décrit des actes sexuels sur ses jeunes patients dans au moins 12 des 18 hôpitaux dans lesquels il a travaillé. En 2005, il a été condamné à quatre mois de prison avec sursis pour détention d'images pédopornographiques, mais il a continué à exercer. Une situation incompréhensible pour un couple dont le petit-fils aurait été abusé peu de temps après cette condamnation.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne