VIDEO. "J'ai eu clairement du dégoût" : l'ex-entraîneur de patinage artistique accusé de chantage sexuel

FRANCE 2

La parole se libère dans le monde du patinage artistique. L'entraîneur Gilles Beyer, accusé de viol sur mineur par la championne Sarah Abitbol, est désormais accusé de harcèlement sexuel par la mère d'une ancienne élève.

Depuis toute petite, Nadjma Mahamoud rêvait d'être une championne de patinage artistique. Elle fréquente toujours les patinoires de temps en temps, mais la compétition, c'est terminé. La jeune fille était pourtant promise à une belle carrière dans le patinage. Sa mère conserve toutes ses récompenses. En 2017, elle rejoint le club des Français volants, où exerce Gilles Beyer. Il aurait promis à sa mère de l'emmener au plus haut niveau en échange de faveurs sexuelles.

"J'ai eu clairement du dégoût"

Pendant près de six mois, la mère de famille dit subir le harcèlement sexuel de l'ex-entraîneur par SMS. Quand sa fille découvre par hasard ces messages explicites et insistants, elle décide de quitter le club et de renoncer à sa carrière de championne. "J'ai eu clairement du dégoût, ma mère n'est pas une prostituée", affirme-t-elle. Dans ses messages, Gilles Beyer parlerait aussi de la jeune patineuse dans des termes à connotation sexuelle. Des propos qui lui font croire qu'elle a échappé au pire, surtout après les révélations de Sarah Abitbol.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne