Paris : trois pompiers en garde à vue dans une enquête pour viol

FRANCE 3

Après une soirée dans le 16e arrondissement de la capitale, une jeune étudiante norvégienne a porté plainte contre trois pompiers pour viol en réunion.

Que s'est-il passé dans la soirée du vendredi 3 mai ? Sophie Neumayer en direct devant la caserne Plaisance (Paris, 14e) répond aux questions de Catherine Matausch. Trois pompiers de Paris sont actuellement en garde à vue dans une enquête pour viol.

Une enquête ouverte pour viol en réunion

Les pompiers, qui ne sont pas en service, décident d'aller faire la fête dans le 14e arrondissement de la capitale. Ils y rencontrent trois jeunes étudiantes norvégiennes. L'une d'elles décide de suivre l'un de ses hommes à la caserne Plaisance pour terminer la soirée. Elle a expliqué à la police avoir eu des vues sur l'un d'eux, mais accuse les autres d'avoir profité de la situation pour la violer.

Le parquet de Paris a donc ouvert une enquête pour viol en réunion. Ils ont nié les faits et ont été immédiatement suspendus de leurs fonctions, notamment pour avoir invité des personnes extérieures dans leur caserne. "Ils risquent beaucoup plus si jamais ces accusations de viol en réunion sont confirmées par l'enquête", précise Sophie Neumayer.

Vous êtes à nouveau en ligne